Tandis que la musique algérienne s’essouffle à force d’exploiter le raï, Safy Boutella fait figure de sauveur. Il invente une musique à son image, rebelle aux normes et plurielle.
Son album Menjoun, acte de composition original et audacieux, est un bouquet coloré aux senteurs subtiles, dont l’essence est la culture arabe.

Crédit Photo: D.R.


Né le 6 Janvier 1950 à Pirmasens (R.F.A.) Etudes secondaires à Alger et Paris. Baccalauréat de Philosophie en 1970.

1965 à 1967:
- Fréquente de façon inégale le conservatoire d'Alger.

1968 à 1970:
- Fréquente de façon inégale le conservatoire de Paris (15ème ) .
1968 à 1973:
- Dirige et joue comme chanteur/guitariste dans différents groupes de Rock et de Jazz à Paris .
1973 à1975:
- Service National en Algérie à la Musique Militaire où il compose un hymne présenté au concours des Jeux Méditerranéens d'Alger (75) .
1975 à 1979 :
- Etudes Supérieures de musique au "Berklee College of Music" de Boston (USA), sanctionnées par un "Bachelor in Professionnal Music".
1979 à 1984 :
- De retour à Alger, occupe le poste de chef de Section Musique, Chant et Danse à l'entreprise Sonatrach, où il s'occupe d'une école de Musique et d'une école de Danse pour les enfants des travailleurs. Dans le même temps, il compose plus d'une trentaine de musiques de film pour le cinéma, la télévision et le théâtre (cf. Filmographie Jointe).
1981 :
- Donne une série de concerts Jazz-Fusion d'inspiration maghrébine (Diffusées à la radio et à la télévision Algérienne).
1984 :
- Co-auteur en collaboration avec Nadia Mecheri-Saada (Ethnomusicologue) d'un rapport sur la situation musicale et chorégraphique en Algérie et devant servir pour la création d'une "Commission Nationale pour la Musique et la Danse".
- Compose une œuvre commandée à l'occasion du 30ème anniversaire du déclenchement de la Révolution de Novembre. Composition contemporaine originale intitulée Actions Musicales pour une pensée majeure, interprétée par un Orchestre Symphonique, un chœur de 170 voix mixtes et trois troupes folkloriques du Sahara (Djanet. Tamanrasset et adrar) et qu'i1 dirige devant 25 000 spectateurs le 1er Novembre 1984. Concert/Spectacle retransmis en direct à la télévision.
1985 :
- Fait une tournée nationale avec son nouveau répertoire de jazz et une formation de musiciens Africains, Brésiliens, Français, Algériens.
- Compose dans la même année la musique de trois contes pour enfants, dits par Sadek Kebir.
1986 :
- Participe au mois culturel Algérien à Paris en Février 1986 en donnant un concert au "New Morning" .
- Donne un nouveau concert au "New Morning" en Octobre 1986.
- Participe avec le même répertoire au Festival International de Jazz de Nancy "Nancy Jazz Pulsations".
- De retour à Alger, donne trois concerts au Triangle, salle Ibn Zeydoun et Salle Atlas. Concerts retransmis à la RTA le 25 Décembre 1986.
1987 :
- Compose la musiqua du "Salon da la Création" organisé par 1'OREF ALGER.
- La même année i1 est co-compositeur, arrangeur, interprète et co-producteur du disque de musique Raï Kutche (Cheb Khaled, Safy Boutella)
1988 :
- Au mois de mai, organise et anime avec le peintre Denis Martinez trente jours de Happenings musique/peinture dans une vieille maison classée du quartier de la Casbah (Alger), manifestation intitulée Expressions en un lieu.
- Compose Rêve Bleu, Ballet contemporain (Production Oref-Alger) inspiré d'une légende Touareg avec la participation de la troupe folklorique de Djanet (Algérie). 3 représentations devant 30 000 spectateurs et retransmis à la RTA (TV et Radio) en Décembre 1988.
1989 :
- Comédien principal dans Layla, ma raison, long métrage fiction da Taïeb Louichi (Tunisie) .
- Tout au long de ces années, intervient de façon active dans divers mouvements d'Intellectuels et Artistes Algériens pour l'élaboration de textes et réformes sur le statut de l'artiste.
- Visite régulièrement le Grand Sud algérien (Djanet, Tamanrasset, Adrar, Timimoun), où i1 entretient des relations avec les troupes folkloriques locales dont il s'inspire et qu'i1 intègre à l'occasion de ses spectacles.
- Organise et anime des séances d'écoute/débat dans différentes universités et campus.
- Membre depuis 1988 de la ligue Algérienne des Droits de l'Homme.
1999 :
- Comédien principal dans La nuit du Crime, long métrage fiction de Nabyl Lahlou. (Maroc).

Voir aussi :
Hasna El Bacharia.


Contacts


 
 
 
 
 
 
 
 
© 2003 Label-Bleu - Tous droits réservés
  Les musiques et les vidéos sont au format Real Player One
[Téléchargement Gratuit]

Réalisation du site : Le Studio Mondomix